Banniere  
 
  hdp  
   
 
 
Flux RSS
 
 
 
FR L'incendiaire du ciel Le 14 Février 2014 à 22:56
Par Ti Dragon
Depuis : https://traf.romhack.org
Bonsoir à tous,

En cette journée dédiée aux amoureux (que l'on considère ou non comme commerciale), nos confrères 4ph et Happexamendios nous proposent leur patch pour Skyblazer, un jeu de plateformes/action développé par Ukiyotei et édité par Sony sur Super NES. Un projet mené à plusieurs, sans étiquette particulière, avec Lestat et BahaBulle comme intervenants de choix. Un patch existe déjà pour ce jeu mais il serait incomplet selon 4ph (il manque en effet certains graphismes, d'après le fichier texte attaché au patch de Ryusan), ce qui n'étonne guère si l'on se réfère à l'époque de sa sortie...il y a déjà près de 14 ans !

Screen Screen

Raglan, celui qui gouverne les Ténèbres, a ordonné à son seigneur de guerre Ashura de rassembler son armée dans le but de conquérir le monde. Vous incarnez Sky, le descendant d'un sorcier légendaire. Alors que vous vous frayez un chemin au milieu d'innombrables ennemis, vous tombez nez-à-nez avec Ashura, ce dernier ayant réussi à capturer une jeune femme du nom d'Arianna qui se trouve être une sorcière avec le pouvoir de rendre toute sa puissance à Raglan. Bien entendu, vous ne faites pas le poids et Ashura s'en retourne auprès de son maître après vous avoir laissé pour mort... Vous êtes sauvé in extremis par un vieillard aux pouvoirs inconnus qui semble en connaître un rayon sur les évènements qui secouent le monde. Il vous indique que votre quête doit passer par un chemin semé d'embuches et de créatures en tout genre. Amasser des pouvoirs pour vaincre Ashura et ses sbires devient votre unique objectif.

Screen Screen

Outre les phases de plateformes qui peuvent rappeler des classiques comme Shinobi, Strider ou Gargoyle's Quest, avec beaucoup d'action et peu de temps morts, le jeu propose également quelques niveaux empruntant au shoot'em up à scrolling horizontal, et au vol en vue subjective à la Pilotwing. Entre chaque niveau, on se déplace sur une carte et, bien que la navigation soit linéaire au début, on aura plus tard l'occasion d'avoir un peu plus de liberté de mouvement. On retrouvera aussi le fait de pouvoir récupérer des pouvoirs spéciaux après avoir affronter des monstres particulièrement puissants (AKA "boss de fin de niveau"), très cher à la série des Mega Man. Au final, on peut presque dire que le jeu est une sorte de patchwork, d'assemblage de bonnes idées glanées çà et là parmi des classiques et hits sortis sur consoles 8 et 16 bits ; le tout servi par des graphismes, animations et musiques de qualité, malgré un scénario basique mais étoffé avec des éléments que l'on découvre entre chaque niveau (ce qui évite le "prologue - épilogue" que l'on retrouve dans la plupart des jeux de l'époque - dont j'exclus les RPGs, bien entendu).

Screen Screen

Amusez-vous bien !

Commentaires (0)

Poster un commentaire

• Pseudo : (Vous pouvez vous connecter pour ne plus avoir à préciser cette info)
• Message :
• Test anti-bot :

 
 
   
   
   
 
News : L'incendiaire du ciel - TRAF v8