Banniere  
 
  hdp  
   
 
 
Flux RSS
 
 
 
FR Fête du travail, pas la guerre Le 1 Mai 2020 à 09:13
Par Happexamendios
Depuis : http://terminus.romhack.net/
"Emblématique" [Déchirgrãv] [adj] : "Se dit de quelque chose qui représente un emblème, un symbole" nous dit le dictionnaire.

C'est donc ce mot qui fera figure de fil rouge en cette journée des travailleurs, emblématique de la lutte et de la revendication.


Chaque console, studio de développement ou éditeur a eu son lot de mascottes plus ou moins célèbres.
Certaines font désormais partie du panthéon (Mario, Sonic...), d'autres vivotent dans les tréfonds de caves obscures. C'est le cas de Cooly Skunk, un putois avide d'aventures qui aurait du voir le jour sur Super Nintendo.

Le jeu était terminé mais comme beaucoup d'autres projets de l'époque il s'est vu annulé (plusieurs fois, même) pour être adapté sur PlayStation. En effet la SuperNes était en fin de vie, et pourquoi s'acharner à développer sur une machine déclinante quand la PSX s'avère un terrain plus prometteur ?

Toujours est-il que notre putois blagueur* n'a eu les honneurs que d'une démo distribuée via le Satellaview et qui a échoué dans les mains de MasterF0X après moultes pérégrinations. Une fois le jeu analysé, ce hacker s'est rendu compte que ce qu'il pensait n'être qu'une simple démo incomplète était en réalité le jeu terminé et parfaitement jouable. Ni une ni deux, il débride la rom (on ne pouvait jouer que les 3 premiers niveaux avant de revenir à l'écran titre) et la diffuse pour le plus grand bien de l'humanité.

Cela dit, que peut faire un putois fan de sports extrêmes dans un jeu de plates-formes ? Ben déjà chercher une "planche de snowboard légendaire" afin de s'occuper de la Brigade BB qui terrorise les habitants de la forêt...

ScreenScreen

Malgré ses couleurs... hum... Colorées et ses graphismes sympas, le jeu souffre d'un manque de précision dans les contrôles et d'une maniabilité pataude (surtout lors de la descente en snowboard). Le jeu n'est pas spécialement compliqué, mais on rencontre quelques petits truc pas clairs lorsqu'on découvre le jeu pour la première fois. Notamment, le niveau 2 que l'on parcourt en canne pogo ; savoir que l'on peut sauter sur les feuillages qui ornent le bas de l'écran n'est pas évident au premier abord. Par habitude, on saute sur des branches bien visibles, pas sur la cime des arbres laissant penser qu'on va passer au travers et mourir bêtement.

Toujours est-il qu'en dehors de son aspect historique exceptionnel et sa mascotte assez moche, Cooly Skunk n'apporte pas grand chose au genre. Malgré des variations de gameplay bienvenues, il pêche par une portée des attaques bien trop courte à mon goût et de petits défauts sûrement dus à son annulation. Dommage, il ne manquait pas beaucoup de travail pour en faire un bon concurrent à Mr Nutz ou Sparkster.


Dans le domaine du jeu de plates-formes il y a une mascotte qui elle a plutôt bien réussi. Doté d'une grosse tête et d'un caractère de cochon il s'agit de Bonk ; le personnage récurrent d'Hudson dont les aventures ont été déclinées sur pas mal de machines.

B.C Kid est l'adaptation du mythique PC Genjin de la PC Engine. Parti sauver la princesse de rigueur, notre héros hydrocéphale usera de sa tête (ans tous les sens du terme) tout au long d'un jeu simpliste mais doté de superbes graphismes et bourrés de gags.

ScreenScreen

Adapter ce jeu sur Game Boy a fait perdre quelques animations par rapport à la version PCE (dont la transformation en dinosaure), mais assister aux mimiques du néandertalien procure toujours autant de bonheur. Le seul défaut qui pourrait venir ternir ce tableau idyllique consiste en une durée de vie assez courte, mais il est largement compensé par un fun omniprésent.

Maniable, fluide et bourré d'idées rigolotes qui sont l'apanage de la série, B.C Kid se dévore avec un entrain communicatif.



Les jeux de voitures ont fait les beaux jours des salles d'arcade, et certains sont devenus légendaires : Daytona USA, Sega rally, OutRun... Leur point commun ? Hormis m'avoir coûté un stock énorme de pièces de 10 Francs (surtout Daytona USA) ; ils ont tous été conçus par Sega.

Spin Off de la série OutRun dont l'opus Europa a déjà été traduit par Terminus Traduction, Battle OutRun reprend le concept de l'arrestation de méchants pas beaux à grands coups de pare chocs.

Vous sillonnerez les routes emblématiques de Los Angeles à Chicago en passant par New York au volant de votre Ferrari que vous améliorerez au fur et à mesure que vous capturerez les criminels. Adepte du Tuning à la Jacky : inutile de vous précipiter ! Il ne sera pas question de peintures fluos, de chromes exubérants ou de kits de carrosserie à la Need for Speed Underground, non non non ! Les modifications sont plus subtiles et n'altèrent pas l'aspect de votre véhicule.

Master System oblige, les graphismes sont plutôt dépouillés et répétitifs. Si on aime le vide, on est servi ! Les décors sont assez minimalistes, mais avouons-le : on ne pilote pas une Ferrari pour regarder le paysage ! Heureusement, la sensation de vitesse est bien rendue et c'est le principal. La maniabilité nécessite un temps d'adaptation pour ne pas finir trop souvent dans le décor, et améliorer le châssis et les pneus ne sera pas de trop pour mieux tenir la route.

ScreenScreen

Les 8 niveaux du jeu sont faisables dans n'importe quel ordre ce qui permet de varier les plaisir et les musiques rendent bien, malgré leur nombre astronomique de 4 (sans les variations lors des combats de boss). Relativement difficile (surtout par sa maniabilité peu précise), il offre un défi conséquent pour les amateurs du genre et on prend plaisir à parcourir les États-Unis, même s'il n'y a pas la blonde emblématique de la série sur le siège passager.


Bon 1er mai à toutes z'et à tous et à bientôt pour de nouvelles traductions...


* Comprenne qui pourra cette allusion filmique

Commentaires (5)

ota1967 - le 2 Mai 2020 à 11:07
Merci aux traducteurs pour tous ces patchs de traduction :) Ça fait du bien en ces temps de confinement. Comme la plupart j'ai découvert Cooly Skunk il n'y a pas si longtemps avec la traduction anglaise et tout comme toi je lui trouve un air de ressemblance avec Mr Nutz (qui est au passage un excellent jeu).

Out Run sur Master System, que de bon souvenirs avec la 8 bit de SEGA, je m'étais acheté cette console et une vingtaine de jeux à l'époque dont Out Run en version 3D avec les lunettes spéciales ainsi que le gun. Beaucoup d'heures passées sur Shinobi, Double Dragon, Black Belt, Zillion, ect... Quelle joie de jouer à Choplifter (jamais terminé car trop dur dès le troisième niveau, celui de la grotte)j'y avais joué en version arcade au foyer de mon régiment lors de mon service national et là j'avais une version quasi identique à la maison :) Désolé de vous avoir ennuyé avec ma minute nostalgique :)
MikeD - le 2 Mai 2020 à 11:19
Infatigable équipe de Terminus! ^^
Merci beaucoup FlashPV & Kazan pour toutes ces productions depuis si longtemps...
C'est toujours un plaisir de découvrir vos travaux! :-)
killvan - le 2 Mai 2020 à 11:59
Super, et grand merci à vous, l'équipe de Terminus ! Vivement la prochaine fournée !
ota1967 - le 4 Mai 2020 à 13:53
Pour ceux que ça intéresse, il y a une mise à jour du patch français de "Mother 3" sur GBA, je ne sais pas si ça avait déjà été signalé.
Happexamendios - le 4 Mai 2020 à 18:15
Merci de l'info, j'ai mis la page du patch à jour et une tite niouze rapide vient d'être publiée.

Poster un commentaire

• Pseudo : (Vous pouvez vous connecter pour ne plus avoir à préciser cette info)
• Message :
• Test anti-bot :

 
 
   
   
   
 
News : Fête du travail, pas la guerre - TRAF v8