Banniere  
 
  hdp  
   
 
 
Flux RSS
 
 
 
FR Bubulles en pagaille ! Le 1 Avril 2020 à 14:57
Par Happexamendios
Depuis : http://terminus.romhack.net/
Avides de patches que vous êtes, vous attendiez fébrilement la nouvelle fournée, tel une meute de pit-bulls devant un stand de grillades ?

Et bien en cette belle journée du premier avril, journée mondiale de la déconne poissonière, nos amis de Terminus Traduction vous proposent de quoi vous dérouiller les pouces et tirer des bidules dans tous les sens.

Amateurs de jeux qui font "piou piou piou" ou "ting ting TILT", cette niouze est pour vous !

Seul jeu qui ne soit pas un shoot'em up dans cette sélection ; Flipper Quest mérite son pesant de cacahuètes.

En effet, là où les flippers habituels se contentent de deux ou trois tables plus ou moins bien rendues avec une physique de balle parfois douteuse, les p'tits gars de chez Tose ont mis le paquet pour proposer un jeu détonnant de par l'ambiance et le contenu.

Flipper Quest porte bien son nom, car en plus d'offrir 3 tables aux ambiances bien différentes, il dispose d'un mode RPG qui mérite vraiment le coup d’œil.

Un mode RPG dans un flipper, me direz vous ? Et bien oui, indépendamment d'un scénario bateau (une princesse à sauver), vous allez devoir parcourir différents tableaux au style fantasy afin de remplir votre quête. Des boss à tuer, des clés à ramasser et même des marchands à dévaliser ; vous aurez de quoi vous occuper la boule pendant un bon moment.

ScreenScreen

Fun et vraiment prenant, Flipper Quest est véritablement une découverte. Attention toutefois ; le gameplay est particulier en ce sens que vous pouvez (et devez) déplacer vos flips d'un écran à l'autre avec "haut" et "bas" pour pouvoir jouer. Je ne vous en dis pas plus, vous comprendrez quand vous l’essaierez...


Sorti en 1991 sur Gameboy, Fighbird est un shoot vertical inspiré de l'animé du même nom.
Pour la petite histoire, sachez qu'une horde d'aliens belliqueux s'est alliée avec le mad scientist de service pour mettre à genoux l'humanité. Heureusement que les forces spéciales de l'espace sont là (et vous aussi) pour les en empêcher. Vous aurez donc l'insigne honneur d'incarner un gamin pilote de mecha et vous allez bastonner de l'alien en masse tout au long de 5 niveaux plus ou moins bien détaillés.

On ne peut pas dire qu'Irem ait mis le paquet sur ce jeu ; il est lent, bourré de ralentissements et le mecha est d'une lourdeur à faire pâlir tonton René, celui qui raconte toujours des blagues salaces aux repas de famille...

ScreenScreen

Les graphismes sont bien lisibles mais font vraiment vides, même pour un jeu Game Boy, et on sent qu'Irem n'a pas mis de gros moyens sur ce jeu. Voulant certainement capitaliser rapidement sur la licence ; ils ont sorti un jeu fade, mollasson et qui n'apporte absolument aucune nouveauté notable.
Bien qu'il y ait quelques idées intéressantes (on peut choisir son pilote et on bénéficie d'une barre de vie, par exemple), on n'est clairement pas sur le jeu du siècle...


Le second shoot est quant à lui plutôt pas mal. Dégoulinant de kawaï-itude, Ordyne est l'archétype du Cute'em up réussi. Surfant sur la vague de "Phantasy zone" sorti l'année précédente, la rom suinte de couleurs chamarrées et regorge d'ennemis tout mimi qu'on a envie de câliner, de héros adorables qu'on a envie de serrer dans ses bras, de PNJ tellement charmants qu'on a envie de les couvrir de poutous et de décors chatoyants qui donnent envie de gambader nu en chantant la joie du bonheur retrouvé.

Mais ça c'est avant... Avant qu'on lance une partie et qu'on se rende compte qu'en plus des 2 différents tirs à gérer (en face de soi et vers le sol), il y a des nuées d'ennemis, des vagues de bubulles qui vous tombent dessus et des gros boss bien hargneux qui vous passent vite l'envie de sourire niaisement.

ScreenScreen

Et oui ! Bien qu'il soit mignon tout plein, ce jeu est assez dur. Parlons un peu des bonus, tiens ! Habituellement, ça tombe lorsqu'on dézingue certains types d'ennemis ou après avoir abattu toute une série de streums. Ben là, non ! Ce serait trop simple ! En compensation, il y a juste des bonus de cristaux qui peuvent voleter à l'écran. Attrapez-les vite, car ils vous serviront de monnaie d'échange dans les échoppes disponibles dans les niveaux pour améliorer votre vaisseau. Et autant dire que les marchands sont de vrais escrocs ; mon bonus de tir n'a pas duré plus de quelques minutes avant de disparaître...

Si vous aimez les jeux à scoring, alors Ordyne est vraiment un jeu à essayer. Ce n'est peut-être pas meilleur de la NEC, mais il mérite sa place dans le top 10 et c'est déjà pas mal.

Voilà pour aujourd'hui...
Portez-vous bien et à très bientôt pour de nouvelles expériences traductionnelles.

Commentaires (1)

ota1967 - le 5 Avril 2020 à 16:05
Merci aux auteurs pour toutes ces sympathiques traductions :)

Poster un commentaire

• Pseudo : (Vous pouvez vous connecter pour ne plus avoir à préciser cette info)
• Message :
• Test anti-bot :

 
 
   
   
   
 
News : Bubulles en pagaille ! - TRAF v8